Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Equipement > Autres outils

Autres outils

Les pinceaux sont, certes, les stars du matériel de l’aquarelliste mais ils ne sont pas les seuls.

D’autres outils, en effet, parfois détournés de la pratique d’autres médiums, viennent enrichir la collection pour varier les effets et les rendre souvent spectaculaires ou inattendus.

Cette rubrique se chargera de vous les faire connaître.

 

Les crayons aquarellables

Depuis quelques temps, j’ai ajouté à mon matériel d’aquarelle des crayons aquarellables...
Ils me permettent, en effet, de réaliser rapidement des esquisses préparatoires aux tableaux que je veux peindre et ils sont aussi très faciles à emmener pour travailler sur le motif, au cours de promenades ou de randonnées à l’extérieur.
J’ai essayé plusieurs marques, dont la marque anglaise DERWENT et jusqu’à présent, les crayons achetés me paraissaient trop secs, les pigments ne se diluant pas très bien lorsqu’on (...)

Lire la suite

Vaporisateur et compte-gouttes

Voici deux outils très précieux en aquarelle car ils permettent d’humidifier ou de ré-humidifier le papier : il s’agit du vaporisateur et de son complice le compte-gouttes.
Le vaporisateur permet de déposer un léger voile d’eau afin de réhumidifier une partie du travail qui commence à sécher.
Il permet aussi d’adoucir les contours sans avoir à utiliser le pinceau.
Il suffit de vaporiser et de laisser la peinture diffuser toute seule.
Voir ou acheter un vaporisateur
Le compte-gouttes, quant à lui, (...)

Lire la suite

Le couteau à peindre

Dans la panaoplie des outils de l’aquarelliste, il en est un dont je n’ai pas encore parlé car je ne l’ai découvert qu’il y a peu de temps.
Cet outil est, en général, plutôt utilisé par les peintres à l’huile car il leur permet d’étaler la matière.
Il s’agit du couteau à peindre, dont voici un petit échantillon aux formes diverses :
Pour expliquer ce que le couteau à peindre apporte de plus à l’aquarelliste, je citerai un auteur que j’affectionne particulièrement et dont je parle souvent sur ce blog : (...)

Lire la suite

La plume

J’ai déjà exposé, dans un précédent article, la technique qui consiste à rehausser une aquarelle avec des traits réalisés à priori ou à postériori, au calame et à l’encre acrylique....
Cette technique s’accorde très bien, à mon avis, aux sujets un peu "rustiques" comme les vieilles portes ou les maisons anciennes par exemple car le calame trace des lignes assez épaisses et irrégulières !
Ces jours-ci, j’ai eu besoin d’un tracé un peu plus fin et plus précis pour une aquarelle que je trouvais assez fade et à (...)

Lire la suite

Le calame

En aquarelle, on peut aussi utiliser d’autres outils que les pinceaux : on voit souvent des aquarelles dont certains traits ont été réalisés à la plume, sur papier sec.
Pour ce faire, on peut employer des plumes de métal comme celles des calligraphes : faciles à manier, elles permettent de faire des traits lisses et fluides et il en existe une grande variété.
En ce qui me concerne, je préfère la plume de bambou qu’on appelle aussi calame.
Le calame est un outil très ancien qu’utilisaient déjà les (...)

Lire la suite

 

breves

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.