Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Technique > Notions et gestes de base

Notions et gestes de base

En aquarelle, le savoir, les connaissances techniques et les gestes à acquérir son immenses, surtout si on est débutant.

Il est cependant des points clés qu’il est absolument indispensable de connaître, car ils vous aident à franchir des étapes importantes et à comprendre le jargon parfois bien obscur des livres spécialisés dans ce médium.

Cette rubrique va essayer de vous les présenter.

 

Réaliser un "fondu"

Je me suis attaquée pour la première fois à la technique de réalisation d’un fondu , telle que Maryse DE MAY la décrit dans son merveilleux livre "Aquarelle, l’aventure avec les fleurs".
J’avais depuis un certain temps en stock cette photo que j’aime beaucoup et en lisant le livre, j’avais immédiatement vu cette technique comme particulièrement adaptée au sujet, en raison du flou coloré présent dans le fond :
Je me suis donc mise au travail :
Je dessine les fleurs, sommairement.
J’imbibe le (...)

Lire la suite | commentaires (4)

Peindre en négatif

Voici l’une de mes créations dont, pour une fois, je suis assez fière, pour 2 raisons !
La première est que j’ai travaillé d’après une photo dont j’ai réalisé une interprétation tout à fait personnelle.
Luc JOLY, notre professeur, nous a montré quelques points techniques la manière de peindre en négatif par exemple, mais il nous a laissées nous dépatouiller avec le reste !!!
La seconde raison est que la lumière de cette aquarelle est particulièrement belle ce qui me permet, une fois n’est pas coutume, de (...)

Lire la suite | commentaires (2)

Les auréoles

Sur un lavis humide, l’apport d’eau propre ou colorée forme des taches ou auréoles.
Ces auréoles se produisent parfois contre notre volonté mais on peut aussi les créer volontairement pour obtenir ainsi des effets de festons, éventails, franges ou étoiles......
Ces effets sont très précieux quand il s’agit de rompre des fonds unis pour représenter le ciel ou de l’eau, et ils fonctionnent aussi très bien pour créer du feuillage, des arbres, des collines au loin et beaucoup d’autres formes naturelles. (...)

Lire la suite | commentaire (1)

Faire un fond dans l’humide

Voici une aquarelle, exécutée d’après un tableau de Luc JOLY dont le fond a été réalisé entièrement dans l’humide.
Cette technique permet d’obtenir des couleurs fondues, plus ou moins concentrées (ombres et lumière), qui se mêlent de manière un peu aléatoire et elle est relativement facile à acquérir.
Pour bien réussir son coup, il faut mouiller le papier de manière uniforme, sans flaques ni zones plus sèches, de façon à ce que la diffusion de la couleur se fasse de manière harmonieuse........tout un (...)

Lire la suite

Un geste basique : faire fuser la couleur

Il m’arrive parfois de pratiquer l’aquarelle avec des aquarelliste grands débutants et cette expérience m’a permis de réaliser une chose importante : certains gestes, basiques en aquarelle, qui maintenant me semblent très faciles sont, en réalité, extrêmement complexes et pourtant fondamentaux si on veut avancer dans cette technique picturale.
Il en va ainsi, par exemple pour le geste qui consiste à faire fuser la couleur sur papier sec pour obtenir un fondu, comme dans cette aquarelle (réalisée (...)

Lire la suite | commentaires (3)

Cordons d’eau ou inondation partielle

Dans certains tableaux, l’aquarelliste est amené à peindre des surfaces limitées ou des zones très longues, fines et étroites où la transparence doit être conservée afin de donner un résultat à la fois léger et contrasté : cela peut être le cas, par exemple, pour les troncs des arbres, les tiges des fleurs, les nervures des feuilles, etc......
Pour ce faire, il existe une technique bien pratique, simple à mettre en oeuvre et très efficace : celle des "cordons d’eau" ou "inondation partielle".
Elle se (...)

Lire la suite | commentaires (2)

Les différents degrés d’humidité du papier

Dans la gamme des notions de base à acquérir en aquarelle, après les lavis et les glacis, voici un savoir qu’il est absolument indispensable de posséder si l’on désire travailler en technique "mouillé sur mouillé".
Il s’agit des différents stades de l’humidité du papier auxquels il est très souvent fait référence dans les articles et les pas à pas de ce site.
Dans [xxxhttp://astore.amazon.fr/aquarellissim-21/detail/2215071125/402-1268089-4459319], Ewa KARPINSKA décrit ces stades de manière très précise (...)

Lire la suite | commentaire (1)

Lavis superposés

Ce que j’aime dans cette aquarelle que j’ai peinte d’après une carte postale, c’est la lumière quasi-irréelle du ciel.
Pour obtenir un tel effet, il m’a suffit de peindre un lavis de couleur pâle et transparente (ici, de l’ocre) et de lui superposer un autre lavis mauve, en dégradé, en attendant bien que le premier soit sec avant d’appliquer le second.
L’alchimie de ces 2 couleurs complémentaires donne un résultat assez intéressant.
A votre tour d’essayer d’autres combinaisons de couleurs et de mesurer (...)

Lire la suite

Lavis et glacis

La technique de l’aquarelle dispose d’un vocabulaire spécifique qui n’est pas toujours facile à comprendre, surtout lorsqu’on est débutant !
En ce qui me concerne, j’ai mis par exemple un certain temps à comprendre la différence qui existe entre un lavis et un glacis alors qu’en fait, il s’agit de quelquechose de très simple !
Le lavis
Un lavis est tout simplement l’application d’une couleur plus ou moins étendue d’eau sur le papier afin d’obtenir une teinte plus ou moins transparente.
Il existe 3 (...)

Lire la suite | commentaires (2)

 

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.