Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Technique > Composition > Les équerres

Les équerres

JPEG - 4.8 ko
Equerres de carton

Lors d’une séance de peinture "sur le motif", on peut constater qu’il est extrêmement difficile d’isoler un sujet intéressant, dans un panorama à 360° allant de la terre jusqu’au ciel !

Le viseur d’un l’appareil photo peut aider un peu, dans cette tâche mais il est extrêmement petit et ne possède pas forcément un format adapté à la feuille de papier aquarelle que l’on souhaite utiliser.

Une simple paire d’équerres, faite de 2 L en carton renforcé , peut donc être un outil très performant dans le choix de ce qui est à conserver et à ignorer sur le terrain, mais aussi dans une photo ou dans un croquis.

- Sur le terrain, configurées en carré ou en viseur extra large, les équerres permettent d’isoler le sujet du reste du paysage pour en évaluer le potentiel tout en s’adaptant au format de la feuille dont vous disposez.

Equerres en "viseur", sur le terrain

- A partir d’une photo, les équerres permettent de choisir le meilleur cadrage ou même de fournir plusieurs sujets.

recadrage d'une photo

- Pour recouper une aquarelle déjà terminée et dont le cadrage vous paraît quelque peu déséquilibré, les équerres sont aussi d’un grand secours !

Comment les fabriquer :
il faut les découper dans du carton renforcé de couleur neutre (gris ou noir mat ou blanc, chutes de carton à passe-partout par ex).
le mieux est d’en posséder plusieurs paires, une grande de 25 x 21,5 x7 cms et une autre plus petite de 12 x 9 x 3,5 cms par ex, plus pratique pour les photos ou le terrain.
Ces mesures sont données à titre indicatif : à vous d’adapter vos équerres à vos besoins.

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.