Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Technique > Les effets > La technique du sel

La technique du sel

En ces temps presque hivernaux où la neige refait son apparition dans nos montagnes, l’aquarelliste est souvent pris d’une envie irrésistible de peindre des paysages givrés et enneigés ....

Je n’échappe donc pas à cette tendance générale et j’ai, pour cette occasion, expérimenté une technique nouvelle : la technique du sel.

Cette aquarelle, réalisée d’après une oeuvre de Maryse DE MAY que l’on peut admirer dans son livre "Peindre avec ses sentiments" illustre à merveille l’effet un peu féérique et magique apporté par le sel que l’on dépose sur un fondu ou un lavis encore humide.

Il s’agissait ici de rendre l’atmosphère si particulière d’un ciel étoilé en hiver : les cristaux volumineux du gros sel de Guérande, éparpillés avec parcimonie sur la peinture humide ont absorbé cette dernière en révélant le blanc du papier sous forme d’étoiles caractéristiques et du plus bel effet.

Le sel de table ordinaire donne une texture fine qui convient mieux aux effets de matière (écorce des arbres, roches et batiments par ex).

Le choix du papier et de la couleur utilisée sont aussi très importants dans la mise en oeuvre de cette technique :

  • les papiers à grain fin, moins absorbants que les papiers à grain torchon permettent au sel de mieux agir.
  • les pigments à faible pouvoir colorant conviennent eux aussi mieux à l’emploi de cette technique : évitez par exemple l’alizarine cramoisie et le vert émeraude !

Il existe de nombreuses sortes de sels comme par ex le sel pour lave-vaisselle : expérimentez les tous, vous vous amuserez beaucoup !!!!

En outre, certaines marques marchent mieux que d’autres car elles contiennent moins d’additifs : c’est le cas de la marque CEREBOS par exemple qui fonctionne mieux que LA BALEINE.

Alors, soyez fous et osez vous amuser !!!!

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.