Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Equipement > Les couleurs > Le gris de Payne

Le gris de Payne

Le gris de Payne est un mélange de plusieurs pigments dont un noir, un rouge et un bleu, différents selon le fabricant.

Tous les gris de Payne ne se valent donc pas et leur aspect peut varier considérablement !

JPEG - 3.6 ko

En ce qui me concerne, j’utilise, de préférence, le gris de Payne Winsor & Newton (gamme extra fine) : c’est un mélange de bleu de phtalocyanine, de noir et d’un pigment de quinacridone.

Il possède une belle couleur gris-bleu ardoise qui convient particulièrement aux feuillages vert-argent comme celui de l’olivier par exemple. Il est également très utile dans les mélanges.

JPEG - 6.5 ko

La version Schmincke du gris de Payne est plutôt noirâtre.

Elle contient un pigment rouge synthétique (PR 101) du bleu outremer et du noir de carbone.

J’aime beaucoup cette marque d’aquarelles que je trouve particulièrement crèmeuses, mais je n’ai jamais testé ce gris.

JPEG - 4.3 ko

Chez Blockx, le gris de Payne contient aussi du bleu outremer, du noir et un pigment rouge.

Mais il est moins noir que la version Schmincke et moins bleu que la version Winsor & Newton.

Il permet d’obtenir des effets d’ombres plus chauds et, en mélange, de neutraliser d’autres couleurs, comme les 2 autres marques.

Certains artistes, très puristes, détestent le gris de Payne et préfèrent fabriquer leurs propres mélanges : à mon avis, l’un n’exclut pas l’autre et, moi-même, j’utilise les 2 possibilités.

En voici une petite illustration :

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.