Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Technique > Notions et gestes de base > Les différents degrés d’humidité du papier

Les différents degrés d’humidité du papier

Dans la gamme des notions de base à acquérir en aquarelle, après les lavis et les glacis, voici un savoir qu’il est absolument indispensable de posséder si l’on désire travailler en technique "mouillé sur mouillé".

Il s’agit des différents stades de l’humidité du papier auxquels il est très souvent fait référence dans les articles et les pas à pas de ce site.

Dans son livre "Aquarelle, la lumière de l’eau", Ewa KARPINSKA décrit ces stades de manière très précise et je lui emprunterai, ici, quelques photos et quelques formulations.

Voici, pour commencer, un schéma tiré de ce livre qui vous aidera à comprendre le processus :

- 1. Sur le papier sec, la goutte d’eau prend la forme d’une lentille à l’aspect bombé et la surface obtenue par de dépot d’une certaine quantité de gouttes a l’apparence d’un miroir.

- 2. Puis la surface devient brillante et les rugosités du papier émergent.

- 3. Lorsque la brillance n’existe plus que dans les creux du papier, on parle de surface mi-mate (ou humide-brillante).

- 4. Lorsque le papier ne brille pratiquement plus, la surface devient mate-fraîche (ou humide-mate).

- 5. Enfin, quand la surface est redevenue aussi mate qu’avant d’avoir été mouillée mais que le papier n’est pas sec à coeur (on le sent en passant la main dessous), on dit qu’elle est mate-sèche.

Petit résumé en images :

Le calvaire de l’aquarelliste consiste à ne pas rater le moment précis où il faudra intervenir dans ce cycle de l’eau pour obtenir l’effet désiré ;

Dans l’aquarelle ci-dessous représentant un drapé, la partie des plis exposée à la lumière a été réalisée en ouvrant des blancs, avec une brosse carrée mouillée d’eau claire, sur une surface mate-fraîche, afin d’éviter la formation d’auréoles.

Cet aspect de l’aquarelle est un domaine vraiment passionnant : si vous souhaitez apprendre à le maîtriser, je ne peux que vous conseiller le livre cité plus haut où vous trouverez des indications et des pistes de travail très précises et très didactiques !

1 Message

  • retrait Le 2 novembre 2008 à 11:11

    oh ! là là que c’est beau ce drapé ! merci beaucoup pour tous les articles

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.