Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Equipement > Les pinceaux > Mes pinceaux de débutante

Mes pinceaux de débutante

En aquarelle, les pinceaux jouent un rôle essentiel !

En effet, avec ce médium fin et transparent, dont le véhicule est l’eau, les poils des pinceaux doivent être souples, fins et très absorbants.

Parmi tout ce que proposent les fabricants, à toutes sortes de tarifs, il est souvent difficile de faire un choix, surtout pour un débutant ! Je vais donc essayer de dégrossir un peu l’affaire en vous montrant mes choix de débutante.

J’ai classé mes pinceaux en 5 catégories dont je vais vous parler un peu plus précisément : si j’ai cru bon d’ajouter les marques, c’est que les pinceaux ne sont pas normalisés et qu’un même numéro peut correspondre à des tailles très différentes d’une marque à l’autre !

- 1. Le plus important, celui dont un bon aquarelliste ne peut se passer... s’il fallait n’en acheter qu’un ce serait celui-là ... le pinceau en "Petit-Gris" numéro 4 (Raphaël) !
Le Petit-Gris est le poil de pinceau le plus fin, prélevé sur la queue de l’écureuil. Il a une qualité d’absorption d’eau et de couleur extraordinaire.
C’est le pinceau que j’utilise le plus, aussi bien pour les lavis que pour la peinture des détails : sa touche est très douce, il caresse le papier et permet de belles transparences.
Son prix est assez élevé mais, à mon avis, on ne peut en faire l’économie si on veut réaliser un travail de qualité !

Voir ou acheter un pinceau en petit gris n° 4

- 2. Deux autres pinceaux en Petit-Gris numéros 2 (Da Vinci) et 3/0 (Raphaël) pour la réalisation des détails plus petits, mais qui nécessitent également une bonne réserve d’eau.

Voir ou acheter des pinceaux à lavis 2 et 3/0

- 3. Une brosse arrondie en soies de porc numéro 6 (Da Vinci), que j’utilise pour les grands "à plat" et une autre brosse carrée en soies synthétiques numéro 14 (Nova de Da Vinci), dont les poils sont plus raides et que j’utilise essentiellement pour estomper la couleur et ouvrir des blancs dans mes dessins.

Voir ou acheter la brosse en soies de porc
Voir ou acheter la brosse Nova

- 4. Un pinceau éventail numéro 4 (Raphaël) qui permet de faire de très beaux effets de texture, très utile, par exemple, pour réaliser l’herbe, le feuillage des arbres etc.....

Voir ou acheter un pinceau éventail

- 5 Un spalter de 40mm en poils synthétiques pour mouiller le papier.

Voir ou acheter un spalter de 40mm

Globalement, j’ai opté pour la qualité parce qu’en aquarelle, qualité est synonyme de performance !
J’ai démarré avec les 3 pinceaux en Petit-Gris et une brosse (qui ont été suffisants pendant un certain temps !) : le reste est venu s’ajouter progressivement !

L’entretien des pinceaux et leur rangement est primordial pour leur bon fonctionnement et leur durée de vie.
Je les lave à l’eau du robinet, tout simplement, je les essore et je lisse bien les pointes, avant de les glisser dans leur support (voir photo) que je roule : ainsi, ils sont bien protégés lors du transport et ils peuvent sécher sans prendre de mauvais plis !
En effet, un pinceau Petit-Gris dont la pointe est tordue est irrécupérable et inutilisable !

1 Message

  • bonjour Le 29 août 2008 à 07:03

    je n’avais jusque là jamais utilisé le pinceau en éventail, je l’ai essayé lors du pas à pas de Luc "les oliviers" et j’avoue moi qui suis amoureuse des arbres, j’ai enfin pu mettre sur mon papier un arbre en place, c’est super !!!
    Par contre pour la lavande, je ne suis pas arrivée, existe-t-il différentes tailles de ce pinceau ? merci

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.