Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Equipement > Le papier > Premières expériences

Premières expériences

Choix difficile que celui du papier quand on débute à l’aquarelle !

Une chose est certaine, il faut choisir un papier dont le grammage est au moins égal ou supérieur à 300 g au mètre carré.
Ensuite, il existe plusieurs grains et les qualités d’absorption sont très différentes, en fonction des marques.

Sont présents 4 critères de choix :

- Le grain
En général, chaque marque propose 3 grains : fin, moyen ou torchon (ordre croissant ).
Mais il faut se méfier, rien n’est standardisé et chaque marque a ses repères ! Le grain fin de l’une, peut être équivalent au grain moyen chez une autre (on aura alors lisse ou satin, fin et torchon) !!!!!
En général, en ce qui me concerne, j’utilise le grain intermédiaire ou le grain le plus fin.

- La qualité d’absorption
Plus le papier est absorbant, plus les pigments y pénètrent et moins l’aquarelliste a le droit à l’erreur.
J’ai travaillé, au début, avec le papier Arches qui est très absorbant : mes aquarelles avaient moins de transparence et il m’était extrêmement difficile d’ouvrir des blancs, de faire des estompages et de réparer les erreurs commises.
Je suis donc passée à un papier moins absorbant Fontenay de chez Canson ou Le rouge de chez Moulin du Coq et, du coup, j’ai gagné en tranparence et je peux plus facilement enlever la couleur là où le besoin s’en fait sentir.

- Le format
J’ai commencé avec un format 24 x 32cm mais je me suis sentie assez vite étriquée : je suis donc passée au format 32 x 41cm où je me sens à l’aise pour l’instant.

- Le type de bloc
J’achète toujours des blocs dont les feuilles sont collées sur les 4 côtés ! Cela m’évite d’avoir à coller la feuille avec une bande adhésive sur une planche de bois pour ne pas qu’elle gondole.

Voilà, ci-dessous, un exemple qui illustre ce que m’a apporté le changement de papier : hormis le fait que mes coups de pinceau se soient allégés considérablement, on ne peut pas nier que la transparence de l’aquarelle de gauche est quasiment nulle, et le papier y est pour beaucoup !

Car il s’agit bien de ça ; se sentir à l’aise !
C’est sûr que celui qui débute ne sait pas ce que sera sa manière de travailler et il est incapable de dire quel est le papier dont les réactions y correspondront le mieux !

Je vous ai donc livré là mes premières constatations de débutante, basées sur mes premières expériences de travail avec l’eau !
Mais ces choix évoluent en fonction des progrès et des techniques que j’explore peu à peu !

4 Messages

  • papier aquarelle , par bidouille
    Le 4 septembre 2008 à 17:30

    Luc Drapier, un aquarelliste belge, dit que : "quand on peint directement sur le papier sans le décrocher du bloc, cela humidifie la 2ème feuille et lui enlève une partie de la colle"
    Je rapporte mais ne prends pas position car trop novice...

  • Choisir son papier , par Jean-Pierre Pilet à Vevey en Suisse
    Le 13 mars 2009 à 18:08

    Pour ma part, je travaille avec du papier en bloc collé sur 4 côtés, ou pour des formats plus grands, je colle le papier sur une plaque de bois avec du papier collant à l’eau.
    J’aime beaucoup le papier Arches parce que je trouve qu’il donne beaucoup de luminosité au couleur ! J’utilise du 300 gr. et une texture variable selon la nature de mon aquarelle.
    Jean-Pierre

  • encore le papier , par aquapierre
    Le 22 septembre 2009 à 14:46

    je m’étonne que ne soit pas mentionné le Fabriano 5 qui est un bon papier,bon marché et qui vendu en feuille de 70x100
    permet 4 aquarelles de bonne dimensions.c’est le papier préféré de Joelle Krupa Astruc.

SPIP 3.0.17 [21515] | Squelette BeeSpip v.